Après la confiture (véritable nectar) de cynorhodons de Sébastien, et la tapenade façon Drailles dou cantoun, voici une boisson réalisée le week-end dernier à partir de fleurs de sureau noir, cueillies au bord des chemins de campagne, du côté du piémont Italien.

juin 2014 008

Fleurs de sureau noir

J'ai rempli une bouteille de ces fleurs séchées sans les pédoncules indigestes, puis j'y ai ajouté 2 rondelles de citron et d'un peu de sucre. Le tout recouvert d'eau de source en laissant infuser au soleil pendant 2 heures. Ensuite j'ai filtré et mis au frigo. On pourrait ajouter des épices comme le genièvre et la muscade. Recette du livre "Élixirs et boissons retrouvés"

Résultat une limonade sans bulles, mais surprenante et bien rafraîchissante grâce à sa très légère amertume.

mai 2014 076

 

Jean-Claude