Petite balade du dimanche après midi dans un site intéressant, au plus près de la mer méditerranée.

Itinéraire: Coco beach, le cap de Nice et retour par la basse corniche.

L'itinéraire et le site en lui-même, sont enréhabilitation afin d'en faire mieux profiter touristes et niçois. Pour ce dimanche 17 janvier 2010, le temps est couvert, ce n'est pas le meilleur moment pour faire cette balade.
ê Départ du jardin F Rainaud, ici une photo de la Réserve, prise en été, pour se donner le moral.

Cap_Nice_01

Cap_Nice_02ç Sur les rochers en contre bas, un habitué de la baignade en hiver se prépare à nager au large avec son chien...

 

 

ê Au dessus de nous, le château de l'anglais, avec en toile de fond un ciel tout à fait britannique !

Cap_Nice_03

 

Cap_Nice_04è Un ferry manoeuvre avant d'entrer dans le port. Va-il s'arrêter???

 

Cap_Nice_05ç Les demeures princières sont ici très nombreuses.

 

Cap_Nice_06è Les rochers de Coco beach, rendez-vous des Niçois en été.

 

Cap_Nice_07ç Le sentier du littoral passe par endroits entre la mer et les clôtures barbelées et rouillées des riverains, ici cela ressemble plutôt au mur de l'atlantique. L'intérêt de la balade c'est de prendre l'air.

 

Cap_Nice_08è Le cap de Nice, écrin splendide et sauvage! parsemé de cristes marine et d'euphorbes.

 

Cap_Nice_09ç Nous continuons jusque la fin du sentier, sous l'hôtel Masterlinck, vers la pointe des sans culottes.

 

Cap_Nice_10è Avant de faire demi tour pour revenir et prendre l'escalier qui monte vers la basse Corniche à travers les maisons parfois très jolies.

 

ê A cet endroit du sentier poussent des pistachiers lentisques, genêts mais aussi cette plante intrigante à l'odeur très puissante: la rue, sans jeu de mot, (Ruta gravéolens). C'est une plante médicinale, mais à manipuler avec précaution car elle peut provoquer des brûlures par temps ensoleillé (photosensibilisante).

Cap_Nice_11

Pour la petite histoire:

On lui associerait des vertus magiques. Les chasseurs de sorcières et les exorcistes du XVIè siècle brandissaient des rameaux de rue pour détecter les "coupables" et faire fuir les démons.
Les graines de l'année, brûlées sur des charbons ardents avec d'autres substances appropriées "nettoieraient" un lieu de ses vibrations malsaines.

Si on remonte dans l'histoire, on a attribué à la rue diverses propriétés :
-éloigner les mauvais esprits et les enchantements
-aiguiser et éclaircir la vue
-combattre les poisons et les venins...

Cap_Nice_12ç Les agaves et figuiers de Barbarie avec leurs épines ne sont pas en reste.

 

Cap_Nice_13è Nous montons l'escalier récemment rénové, pour aboutir sur la basse Corniche, là nous prenons à gauche et  environ 200m plus loin, nous redescendons par le jardin pour finir la boucle.

 

 


Cartographie : Carte IGN 3742 OT - Nice Menton
Longueur de la marche : x,xx km
Durée de la marche : environ 0h45 de promenade
Dénivelé : xxx m